Le plafond chauffant rafraîchissant

Paroles d'expert

Découvrez à travers nos différents sujets, comment améliorer votre confort thermique et optimiser votre consommation énergétique. De nos solutions de planchers et plafonds chauffants-rafraîchissants basse température, aux solutions connectivité/pilotage et confort ; faites de votre environnement de vie ou de travail votre bien-être au quotidien.

Le plafond chauffant rafraîchissant

Acteur des surfaces rayonnantes hydrauliques depuis 1980, Thermacome propose « le must » du confort, le plafond chauffant-rafraîchissant Acosi+, une nouvelle solution adaptée aux besoins des maisons RT 2012 et qui anticipe sur les futures réglementations. Ce système répond aussi idéalement au marché de la rénovation.


A PROPOS

Les évolutions du mode constructif dans le cadre de la RT 2012 ont nécessité de repenser les systèmes de chauffage pour répondre aux nouvelles contraintes.

D’une part, les bâtis sont moins inertiels, les isolants sont plus performants, l’isolation est faite par l’intérieur permettant ainsi de diminuer les masses à chauffer (béton par exemple). Les bâtis ne jouent presque plus leur rôle d’amortisseur thermique.

D’autre part, les élévations de température sont importantes l’été ou en mi-saison dues à la combinaison des surfaces vitrées importantes et des apports solaires.

Conséquence : le besoin global de chauffage diminue grâce à un niveau d’isolation qui progresse et il faut gérer l’inconfort d’été.

Il devient donc nécessaire de développer des systèmes assurant le confort d’été, sans oublier une performance et qualité de confort en chaud, et réactivité.

Les enjeux : baisser la consommation d’énergie et être compatible avec le mode constructif et les habitudes d’installation.

CONFORT

Le plafond apporte une vraie rupture, à l’image de l’évolution du radiateur au plancher chauffant. Pourquoi le plafond chauffant- rafraîchissant est-il si confortable ?

2 facteurs majeurs : la diffusion de chaleur principalement par rayonnement, ainsi que la performance en rafraîchissement.

Le rayonnement

Le plafond diffuse une chaleur homogène sur toute la surface du local, sans aucun obstacle (meubles, revêtements de sols, etc) que l’on peut rencontrer en chauffage par le sol.

La diffusion de chaleur par rayonnement est équivalente à celle que peut procurer le soleil. Le rayonnement émis par le plafond se transforme en chaleur au contact d’un objet, sol, mur ou un corps. Ces derniers renvoient à leur tour leur chaleur à l’ambiance.

Plus la part de rayonnement d’un émetteur est importante, plus le confort ressenti est bon.

Ainsi le taux de transfert de chaleur par rayonnement du plafond est de 80%, pour 20% de convection seulement. Un émetteur radiateur lui émet à 80% par convection, on atteint 95% pour un émetteur de soufflage par air chaud !

Autre élément impactant la sensation de confort : la température des parois. Les émetteurs diffusant la chaleur par rayonnement élèvent la température des parois, ce qui n’est pas le cas pour les émetteurs convectifs. A titre d’exemple, on a un plafond à 23°c pour un sol à 19° et des murs entre 19° et 20° (cela dépendant bien sûr de l’isolation et d’autres paramètres). Toutes les parois rayonnent et procurent le confort. Le corps humain échange environ 35% de sa chaleur par rayonnement ; lui apporter ce rayonnement est source de confort.

Dans une installation avec des émetteurs convectifs, les parois du logement sont plus froides, c’est l’air qui est chauffé. Le rayonnement se fait du corps vers les parois. Le flux convectif doit alors compenser cette perte d’énergie, nécessitant d’avoir un flux d’air chaud à haute température.

Enfin l’écart de température entre les parois et l’ambiance (température opérative) est réduit au minimum avec un émetteur plafond rayonnant. (pour une température opérative de 19°C, le DT paroi/ambiance est de l’ordre de 2°C. Ce DT atteint 6°C avec un émetteur convectif).

Plus le delta est faible plus le confort est optimal !

La capacité de rafraîchissement :

En été les apports solaires sont importants (baies vitrées, élévation de la température extérieure), l’air réchauffé s’élève par convection, les corps chauds rayonnent vers le plafond qui plus froid absorbe les calories.

Un radiateur standard ne fonctionne pas en rafraichissement et un plancher bénéficie peu du transfert de chaleur par convection ce qui le rend moins performant qu’un plafond en rafraîchissement. Le plafond est presque deux fois plus performant qu’un plancher en rafraîchissement. (coefficient d’échange thermique en froid 10.8 W/m².K pour 5.8 W/m².K en plancher).

Le rafraîchissement peut se faire par l’intermédiaire de deux types de générateurs.

Une PAC réversible si elle est déclarée dans le moteur de calcul ou une sonde de rafraîchissement passif qui présente l’avantage de ne pas consommer d’énergie, de ne pas générer de contraintes réglementaires en plus et de ne pas user son générateur.

Dans le moteur de calcul RT 2012, une PAC réversible augmente la consommation, nécessitant d’agir sur d’autres paramètres pour rentrer dans le cadre réglementaire.

Thermacome propose une solution alternative de rafraîchissement passif simple à installer, couplée directement au plafond permettant ainsi de ne pas consommer d’énergie. Ce système assure ainsi le confort d’été.

Pour rappel le rafraîchissement n’est pas de la climatisation. Il n’y a aucun assèchement d’air. Le ressenti pour l’occupant est comparable à celui d’une vieille maison en pierre en été, le confort d’été est ainsi optimal. 

RÉACTIVITÉ

Le seul obstacle à l’émission étant une plaque de BA 13, la réactivité du système est comparable à celle du sol chauffant Thermactif. Elle est en moyenne 3 fois plus élevée que celle d’un plancher chauffant traditionnel.

Quelques dizaines de minutes suffisent pour augmenter ou diminuer de 1°C la température de surface de la paroi, particulièrement appréciable en mi-saison où l’on a fréquemment une faible température extérieure et des apports solaires importants. En fin de journée le chauffage doit rapidement se remettre en route. Ce système réactif évite ainsi une période froide lors de la relance.

Forte réactivité permet aussi un pilotage aisé des émetteurs grâce à la régulation ‘Domotique ready’ pour faire des abaissements de température selon les habitudes de vie de l’occupant, gérer une régulation pièce par pièce, suivre ses consommations en temps réel via smartphone ou tablette, optimisant ainsi le confort et les gains de consommation d’énergie.

REDUCTION DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES

Les études réglementaires sont faites à 19 °C. Dans la réalité, la sensation de froid que peuvent procurer certains systèmes pousse les occupants à monter les consignes de température. Le plafond lui permet de maintenir cette consigne. Un écart de 1° avec la consigne impacte de 10 à 15% la consommation.

Le plafond ne chauffant pas directement l’ambiance limite les déperditions de calories de l’air évacué par la VMC. (environ 25% en simple flux).

La conception du plafond associant faible pas du tube et diffuseur aluminium de forte conductivité permet un fonctionnement avec de l’eau à basse température. (régime d’eau de 25°C avec une température extérieure de quelques degrés). La performance des générateurs haut rendement est donc optimale et la consommation réduite.

UNE POSE SIMPLIFIEE POUR GAGNER DU TEMPS SUR LES CHANTIERS

Totalement repensé pour répondre aux attentes des installateurs, le plafond chauffant/rafraîchissant basse température nouvelle génération se pose en 2 fois moins de temps que les systèmes précédents. Solution prête-à-poser, le système ne nécessite qu’un cutter et une visseuse !

Le principe : des tubes souples clipsés dans des dalles ‘‘diffuseurs’’ en polystyrène expansé (PSE) aluminisées qui se fixent sur l’ossature métallique du plafond destinée à recevoir les plaques de plâtre de finition. Les dalles diffuseurs PSE isolantes limitent les pertes au dos. Installé dans des combles, une isolation complémentaire positionnée directement sur Acosi+ limite la lame d’air et améliore les performances.

Totalement intégré au bâti, Acosi+ n’impacte pas la hauteur des pièces (aucune réservation à prévoir) et ne nécessite aucun enrobage ou temps de séchage avant la finition du plafond. Ultra léger, il n’impose pas de manutention difficile.

Prévu pour une installation en neuf comme en rénovation, le système complet tubes et dalles ne mesure que 30 mm d’épaisseur et n’a aucun impact sur l’aménagement de combles ou de planchers supérieurs. Un pose en rampant ou en mur est également possible.

Les ensembles répartiteurs, composés d’éléments modulaires, sont pilotables à distance, pour une régulation pièce par pièce, et s’adaptent à toutes les configurations. Les départs/retours des circuits peuvent se faire de haut en bas et de droite à gauche. Acosi+ peut ainsi s’installer en plafond comme en rampant.

Plus de chape à couler et de gestion du séchage de la chape. Le carreleur n’est plus dépendant de la pose d’un plancher chauffant.

Les équipes techniques Thermacome fournissent étude de dimensionnement et traçage pour chaque installation, ainsi qu’aide à la pose sur chantier. Acosi+bénéficie de la garantie système 10 ans.

Equiper sa maison d’un plafond chauffant/ rafraichissant permet de bénéficier d’un système en phase avec le niveau de qualité de son bâti RT 2012, associant confort optimal, performance en hiver comme en été et faible consommation d’énergie.

Le plafond chauffant rafraîchissant
  • Partager